MÉMO - TECHNIQUE D'INJECTION D'INSULINE AVEC STYLO

Êtes-vous totalement sûr d’avoir le bon geste pour vous injecter de l’insuline par stylo ?

Savez-vous quelle est la manière optimale de le faire ? Vous connaissez votre maladie et votre traitement mieux que tout le monde, c’est une affaire de tous les jours… et ici nous vous proposons un Mémo pratique pour vous assurer d’avoir les bons gestes pour un traitement par injection d’insuline par stylo. Il s’adresse autant aux expérimentés qu’aux personnes venant juste de débuter un traitement par insuline avec les stylos. Ces conseils pratiques sont à titre indicatifs et pédagogiques et ne remplacent pas la consultation médicale.

C'EST LE GESTE QUI COMPTE !

POURQUOI?


Saviez-vous que les bons gestes peuvent vous éviter certaines complications ? 

Des soucis comme… des injections douloureuses, des zones étrangement dures sous la peau ou un mauvais équilibre glycémique.  

Une technique optimale du geste d’injection de l’insuline contribue notamment à un bon équilibre glycémique et évite certaines complications médicales comme les lipodystrophies (zones dures, boules de graisse sous la peau). C’est pourquoi, faire le geste correctement est très important.

Un geste loin d’être banal, ni facile à faire ni à apprendre !

Il n’est en effet pas toujours simple à apprendre. D’autant plus si vous n’avez pas eu de formation spéciale à la technique d’injection par stylo. Et même avec un formation, cela reste un geste qui n’est pas facile à réaliser. Il s’agit ici de s’assurer d’avoir la technique la plus optimale.

Avez-vous déjà discuté avec votre médecin du geste ?

Ce Mémo vous donnera plusieurs conseils mais nous vous encourageons à parler de la technique et du geste avec votre médecin traitant, votre diabétologue, votre infirmièr(e) spécialisé(e) ou votre pharmacien. Osez le faire !

QUEL EST MON RAPPORT À LA PIQÛRE ?

LA PIQÛRE


Le fait de vous piquer vous pose problème ? Cela peut arriver à tout le monde.

📣 Certaines personnes que nous avons interrogées nous ont dit : 

« Les multi-injections chaque jour me pèsent » ; « Me piquer me fait trop souffrir » ; « Je ne veux plus me piquer » ; « Me piquer me fait peur » ; « Je ne suis plus en capacité [physique] de m’injecter moi-même de l’insuline par stylo »

Y’a t il des solutions pour me rendre la vie plus facile avec les piqûres ? Voici quelques pistes.

Si la piqûre est trop douloureuse, j’en parle à mon médecin traitant, à mon diabétologue ou à un(e) infirmièr(e) spécialisé(e) ou à mon pharmacien

Je contacte l’association locale la plus proche de chez moi, et je pourrai discuter de mon vécu et de mes craintes avec d’autres personnes diabétiques
En savoir plus

Mes proches peuvent aussi être d’un grand soutien

Si je ne peux plus m’injecter moi-même de l’insuline, j’en parle à mon médecin traitant, il me prescrira si besoin un(e) infirmièr(e) à domicile ou une aide adaptée

15

Lorsque vous vous injectez un grand nombre d'unités d'insuline au même endroit, vous pouvez présenter des lipodystrophies. A cause de cette complication, vous vous injectez en moyenne 15 unités d'insuline en plus par jour. L’insuline est mal assimilée quand l'injection se fait dans les zones de lipodystrophie. De ce fait, vous êtes obligé d’augmenter la dose d’insuline pour équilibrer la glycémie.

En savoir plus

3

En respectant les bonnes pratiques d’injection, en 3 mois seulement il y a une réduction significative de l’HbA1c et un meilleur équilibre glycémique

En savoir plus

DANS UN MONDE PARFAIT : 

LA CHECK-LIST AVANT L'INJECTION 

REPÉRER 


Je m’installe si possible dans un endroit propre et calme (par exemple à l’écart d’enfants qui pourraient se blesser ou jouer avec le matériel)
Je prépare et mets tout mon matériel à proximité pour éviter les allers-retours
✅ Je me lave les mains (eau et savon ou solution hydro-alcoolique)

Inspectez-vous votre peau régulièrement pour repérer d’éventuels signes d’alerte ?

Je m’injecte de l’insuline sur une zone propre sans désinfecter la peau
Je ne m’injecte jamais de l’insuline dans les zones de ma peau qui présentent :

  • L’apparition de lipodystrophies (boules de graisse sous la peau qui surviennent lorsque les injections sont répétées sur une même zone)
  • Un hématome
  • Des sensations anormalement douloureuses
  • Une inflammation
  • Un œdème
  • Une ulcération
  • Une infection
  • Des saignements au niveau des zones d’injections

Le risque principal d’une injection dans des zones inappropriées

Des injections pas efficaces peuvent entraîner : des hypoglycémies ou des hyperglycémies. Votre équilibre glycémique global  sera perturbé (HbA1c) car l’insuline sera assimilée par le corps de manière imprévisible.

Les astuces pour repérer et éviter une lipodystrophie

J’examine régulièrement ma peau au niveau des zones d’injection car plus vite je repère une lipodystrophie, plus vite je pourrai réagir et ne pas l’aggraver
Je palpe ma peau au niveau des zones d’injection à la recherche de petites bosses, de creux, de zones anormalement dures sous la peau
✅ Je ne me pique pas dans les zones où je sens encore une anomalie

Au moindre doute, je vais consulter mon médecin traitant, mon diabétologue ou un(e) infirmièr(e) spécialisé(e).

LE MATÉRIEL


Le saviez-vous ? 1 injection = 1 aiguille

Vous réutilisez vos aiguilles ? Même si vous ne le voyez pas à l’oeil nu, la pointe de l’aiguille s’abîme.

Réutilisation aiguille

💉 Tout comme les lancettes de votre auto-piqueur pour la surveillance de votre glycémie, les aiguilles de votre stylo doivent être changées à chaque injection.

Je vérifie que mes aiguilles sont compatibles avec mon stylo
Je change d’aiguille à chaque injection
Une aiguille usagée et réutilisée peut provoquer une sensation douloureuse car la pointe est abîmée. Elle peut aussi être source d’infection car elle n’est plus stérile
Je ne prépare jamais mon stylo pour l’injection suivante d’insuline car il y a le risque d’un mauvais dosage. L’aiguille n’est plus stérile et il peut arriver d’oublier de la changer ensuite.

⚠️ Si j’ai un problème technique avec mon matériel, par exemple, si mon stylo se bloque qu’il est défectueux, je contacte mon médecin traitant, mon diabétologue, un(e) infirmièr(e) spécialisé(e), mon pharmacien ou le service client du fabricant.

DANS UN MONDE PARFAIT :

LES ÉTAPES PENDANT L'INJECTION

LES CONSEILS 


Je fixe correctement l’aiguille avec son capuchon sur le stylo
J’enlève les deux capuchons protecteurs de l’aiguille
✅ Je pré-dose 2 unités avec mon stylo puis je purge mon stylo de  ces 2 unités à chaque injection en faisant sortir une goutte d’insuline.  Je maintiens le stylo vertical, l’aiguille en haut jusqu’à l’apparition de la goutte d’insuline
J’ajuste le nombre d’unités d’insuline dont j’ai besoin
Je m’injecte l’insuline en positionnant le stylo perpendiculairement à ma peau
J’attends 10 secondes avant de retirer l’aiguille de ma peau (si jamais vous ne les attendez pas, une goutte pourrait être perdue contenant quelques unités d’insuline qui ne seront pas assimilées par votre corps)

Êtes-vous persuadé de vous injecter de l’insuline au bon endroit tout en respectant le schéma de rotation ?

Ces conseils sont à titre indicatif, à chacun de trouver le schéma qui convient le mieux. 

Les zones où je peux m’injecter de l’insuline sont l’abdomen, les bras, les cuisses et les fesses
 Pour que l’insuline soit assimilée efficacement, je garde les mêmes zones d’injection aux mêmes horaires pour une même insuline (par exemple : pour l’abdomen l’insuline rapide, et pour les cuisses de l’insuline lente)
J’effectue une rotation sur chacune des zones d’injections
Zone injection abdomenZone injection jambes


Si je prévois de faire de l’activité physique et/ou du sport après mon injection, j’évite de piquer la zone du muscle qui sera sollicitée (je privilégie la zone autour du nombril)

Si je ne suis pas sûr de bien pratiquer le geste d’injection, je n’hésite pas à demander à mon médecin traitant, à mon diabétologue, à un(e) infirmièr(e) spécialisé(e).

LES DÉCHETS 


Mais alors, les déchets, qu’est-ce qu’on en fait ? 

En effet, les déchets perforants et coupants provenant  de mon traitement présentent un risque infectieux et de contamination pour l’Homme et l’environnement. 

Je jette ces déchets, comme par exemple les aiguilles, dans une boîte refermable

Saviez-vous qu’il existe une boîte spécialement faite pour la collecte de ces déchets ?

Il suffit que je me rende dans une pharmacie avec mon ordonnance pour demander gratuitement une boîte jaune avec un couvercle vert
boîte Dastri

Lorsque la boîte est pleine, je localise le point de collecte le plus proche de chez moi
Trouver mon point de collecte

Pour toute demande d’information : Dastri N°vert : 0 805 69 35 36

En savoir plus sur la gestion des déchets

GARDER EN TÊTE 


Garder la maîtrise du bon geste, ce n’est pas simple !

En pratique, la vie nous entraîne dans son mouvement, on ne peut pas toujours prendre son temps. Il n’est pas toujours simple de maîtriser parfaitement sur le long terme la technique du bon geste d’injection. 

Donc je n’hésite pas à m’assurer que je n’ai pas perdu la maîtrise du geste tous les ans ! A l’occasion d’une consultation, par exemple, je fais une vérification générale avec mon médecin traitant, mon diabétologue ou un(e) infirmièr(e) de ma pratique du geste pour m’injecter de l’insuline par stylo :

Je montre les zones d’injection
Je montre le geste d’injection
Je vérifie si je respecte bien la rotation des zones d’injection
Je montre comment j’utilise le matériel, comme les aiguilles par exemple

Des Diabèt’Acteurs nous aidé à la rédaction de ce Mémo. Il a également été revu et validé par le Pr. Bernard Bauduceau,  endocrinologue et diabétologue, ainsi que Danielle Durain, infirmière spécialisée et coordinatrice médicale et ETP du réseau Nancy Santé Métropole. Un grand merci à toutes et à tous ! 

Sources : BD Médical, Référentiels de bonnes pratiques SFD

Téléchargez et imprimez la version papier de ce mémo !

Elle vous permet de conserver avec vous ou d’afficher nos explications et nos conseils.